La radio arrive aux foyers. Le design des haut-parleurs (1920-1930)

L’exposition montre, à travers une sélection triée sur le volet de plus de cent objets, comment, en une décennie, le haut-parleur changea définitivement la manière d’écouter la radio

Del 18 de mai 2009 al 30 de mai 2010

Le mNACTEC expose une des meilleures collections, à l’échelle internationale, de haut-parleurs qui furent fabriqués entre 1920 et 1930. À partir de ces années-là, la radio devint un meuble des maisons qui poussa les fabricants à y incorporer une esthétique agréable à la vue, éloignée de l’apparence d’instrument scientifique qu’elles avaient jusqu’alors. Cette période coïncide avec les débuts des principaux courants de design qui se développèrent dans les pays européens et aux États-Unis.

L’exposition a été organisée par le mNACTEC pour montrer l’importante section de haut-parleurs de la collection Joan Julià récemment acquise avec le support de la Corporation catalane de Médias audiovisuels de la Generalitat de Catalunya. Le but de l’exposition est d’en expliquer l’utilisation, les typologies et l’influence sur la radiodiffusion dans les années 1920, ainsi que l’impact du design sur l’une des premiers appareils à être entré dans les foyers. Grâce à l’incorporation des haut-parleurs, on passa d’une utilisation individuelle de la radio, avec des écouteurs, à une écoute collective, pour toute la famille. À partir de 1930, les haut-parleurs sont intégrés dans les appareils de radio et disparaissent en tant qu’élément indépendant du récepteur. La collection Julià, réunie pendant plus de trente ans, comprend plus de 3 600 pièces liées à la radiodiffusion, dont 157 sont des haut-parleurs.

L'exposition traite aussi le design industriel appliqué à l’industrie des haut-parleurs. Entre les années 1920 et 1930, les haut-parleurs électromagnétiques prolifèrent, fabriqués dans une variété de formes et de finition conformément aux besoins techniques et esthétiques. La production en série exigeait des ventes en masse et les fabricants ne tardèrent pas à se rendre compte du potentiel du design. C’est à cette période que fut employé pour la première fois le terme design industriel pour décrire un travail focalisé sur les produits de consommation, basé sur une vaste gamme de produits ménagers, mécaniques et électriques.